Presse

A propos de J’ai vu les Soucoupes

195306603_3737068553064609_3361559580918443889_n

Caracteres (canal+), saison 2, episode 1 (entretien) :

« Une plongée bleutée dans la folie ovni des années 90. L’autrice explique comment elle est tombée sous le charme des théories du complot et nous donne des pistes pour s’en sortir.»

Voir l’émission

Dbd :

« Les ovnis et le complotisme continuent de faire bon ménage, mais autant on a pu longtemps en rire, autant la lecture de cet album peut faire froid dans le dos.»

Ouest-France (entretien) :

« Un témoignage édifiant sur les mécanismes qui font passer du doute légitime à la croyance aveugle. Bien documenté, l’ouvrage au style agréable donne aussi la température d’une époque – les années 1990 – où gourous et charlatans se répandaient dans les médias. »

Lire la suite

Huffington Post :

« Cette plongée intime, remarquable par son honnêteté pour raconter la construction d’une pensée insensée, est très didactique. »

Lire la suite

Babelio (sélection de la semaine) :

« C’est de cette véritable expérience dont l’autrice témoigne dans cette BD qui propose de nombreuses pistes pour tenter de prendre du recul dans un monde contemporain où l’on est rapidement embrigadés dans des causes qui nous dépassent. »

Lire la suite

Les Trésors de Picsou :

« Sandrine Kerion raconte sa jeunesse passée à croire dur comme fer aux aliens et autres thèses farfelues. Surtout, la BD explique comment elle a, peu à peu, remis les pieds sur Terre ! »

Publikart :

« Le récit se lit comme un article de science-fiction sociologique, avec un graphisme très stylé dans une belle harmonie. De quoi passer un excellent moment de lecture savante et psychologique. »

Lire la suite

Le Mag du Ciné :

« J’ai vu les soucoupes est un album passionnant, documenté, joliment illustré et on ne peut plus proche de son objet (car autobiographique). Il éclaire à merveille, par extrapolation, les dérives sectaires, idéologiques ou encore religieuses. »

Lire la suite

Planète BD :

« Il a fallu du courage à Sandrine Kerion pour nous livrer, avec cette BD, son témoignage qui relève de l’intimité. Sans pour autant la discréditer, elle retrace remarquablement bien l’histoire de l’Ufologie, des années 50 à nos jours et critique avec beaucoup de finesse la « branche pourrie » qui gangrène les discours sur la vie extra-terrestre. On soulignera les vertus pédagogiques de ce livre, véritable manifeste contre l’endoctrinement, dont les dessins épurés permettent de concentrer toute son attention sur son propos, juste et touchant. »

Lire la suite

Sceneario :

« Sandrine Kerion livre un reportage dessiné ambitieux, passionnant, et intime, avec un graphisme qui rend cet exercice encore plus réussi et agréable à dévorer pour le lecteur ! »

Lire la suite

Ecritures dessinées (entretien sur Radio Escapades) :

Lire la suite

Sci-Fi Universe :

« J’ai vu les soucoupes est à la fois un traité sur l’histoire de l’ufologie et le témoignage poignant d’une adolescente des années 90 tombé dans ce milieu. La bande-dessinée drôle et émouvante est très bien documentée et s’ouvre sur le complotisme actuel et les méfaits des fake news. Intelligent et intéressant. »

Lire la suite

Just Focus :

« J’ai vu les soucoupes est à la fois un récit journalistique réussi et une biographie décalée. Par ses dessins originaux et son texte, Sandrine Kerion compose un récit à bonne distance entre les souvenirs touchants sur l’adolescence et le recul ironique de l’adulte. »

Lire la suite

La Loutre Masquée :

« Une BD drôle et intelligente, servie par un graphisme élégant et épuré, qui nous fait passer un bon moment tout en nous apprenant plein de choses ! »

Lire la suite

Samba BD :

« Une BD intelligente, introspective, de qualité qui prône l’esprit critique à bon escient. Une sorte d’Ovni dans le monde de la BD. »

Lire la suite

France Net Infos :

« Un témoignage salvateur et particulièrement original avec un humour cinglant plaisant, à lire d’un oeil éclairé, et à mettre dans les mains de tous, et à étudier en milieu scolaire. »

Lire la suite

Sanctuary :

« Un album qui mérite sa place dans de nombreuses médiathèques dans les rayons adolescents parce qu’ils sont encore nombreux à se laisser tenter par les théories fantastiques bien plus drôles que les officielles. »

Lire la suite

La Case en Plus :

« Un récit touchant, très beau et très intéressant. »

Lire la suite